KOBLER (Suisse)

La société KOBLER (voir la biographie de Victor Kobler à la fin de l'Historique)

Pendant 40 ans, Victor KOBLER (1859-1936),un inventeur dans le coeur et l'âme,a travaillé en tant qu'employé dans l'industrie textile dans l'Est de la Suisse avant de déménager à Zurich avec sa femme et ses trois fils,en 1915. En 1920, il fonde une entreprise de fabrication de matériel de bureau.À cette époque,Victor Kobler a déjà déposé 75 brevets,principalement pour des machines de l'industrie textile.Pour sa nouvelle entreprise, il invente une machine à enfiler les aiguilles..Ce qui est si spécial au sujet de cet appareil,c'est que l'arbre d'entrainement est placé sur le côté de la console de la machine et non dans l'axe.En 1930 Kobler développe une agrafeuse qui ne contient pas d'agrafes préformées, mais formées à partir d'un fil d'acier venant d'une bobine.Ainsi plus de 20.000 agrafes pourrait être faites à partir de cette bobine.Outre ces deux inventions propres à sa société,Kobler a produit quelques autres petits appareils de bureau.

L'air and water Pearl pipe

Pour Victor Kobler,le don d'invention ne se limite pas au caractère strictement professionnel.En raison de problèmes de santé,son médecin lui conseille d'arrêter de fumer.Kobler ne le fait pas! Au contraire,il a inventé (en 1923),une pipe,dans laquelle une grande partie des substances nocives est filtré.Un test effectué par l'Université technique de Zurich (ETH) confirme qu'il fonctionne...!! Dans son autobiographie (1934) Kobler, a déclaré:" la pipe Kobler est mon invention préférée,même si cette invention n'a ni roues ni leviers ou d'excentrique !!".L'air and water Pearl Pipe",comme on l'appelait,est un succès que Kobler produit pendant de longues périodes. Cette diversité dans les inventions est la marque de fabrique pour l'entreprise : Kobler : Une gamme de produits issue d'un esprit inventif, et non d'une stratégie d'entreprise...

Le Distributeur de papier Gommé

Victor KOBLER  est mort en 1936,de sorte qu'il n'a pas vu ses fils Victor jr et Werner élaborer un appareil entièrement nouveau en 1937: -Un distributeur de bande de papier gommé servant à fermer les colis dans un magasin,et qui s'actionne au moyen d'une poignée: l'invention est connu sous le nom de "Kobler Paketträger-system".La firme Kobler fournit les rouleaux de papier pré-gommé avec les noms et les logos des magasins qui utilisent cet appareil.Ce distributeur suscite beaucoup d'attention, et une société française veut alors acheter les droits de production.Un contrat est signé,mais à cette époque la seconde Guerre Mondiale éclate....Les français ne peuvent pas s'acquitter de leurs obligations.L'on accorde à la société Kobler des dommages et intérêts...

Les RASOIRS....

L'appareil d'emballage est un grand succès en Suisse.Soutenu par cette liesse et par l'indemnisation de la France, Kobler commence le développement d'un Rasoir Electrique. Cet engagement n'est pas sans risques; Dans les années 30,le public n'avait pas tellement foi dans cet appareil qui est surnommé le "Barthobel" (l'avion à Barbe). En outre,il y a déjà quelques marques concurrentes sur le marché Suisse : Schick et Remington.Un fabricant Suisse existe déjà également:                                                                                                                          → La firme Harab qui a vendu beaucoup de rasoirs en raison d'une importante publicité. Lautre risque étant que la société Kobler n'a pas d'expérience dans la production d'appareils électriques,sans parler de petits moteurs électriques ou rasoirs.Néanmoins,les Koblers  évaluent positivement leurs chances. Au début, leurs intentions étaient de produire une version Bon marché d'un rasoir,mais lors du processus de développement,un produit de Haute Qualité est conçu progressivement et ce avec de nombreuses innovations...

Innovations sur le Rasoir Electrique....

Contrairement à la plupart des marques concurrentes,déjà en 1940 le rasoir KOBLER a une prise dévolteuse.A l'inverse des autres fabricants qui utilisent deux-pôles interrupteur/moteur sur le rasoir,la firme Kobler utilise elle, trois pôles moteur afin d'éviter les problèmes de départ.Linterrupteur ON/OFF donne une poussée du rotor sur le moteur,de sorte que le démarrage est instantané.  Les interrupteurs de la tension et On/Off sont d'une conception originale :  Un petit bâton coulisse dans le corps du rasoir et sert de mécanisme de commutation.Le rasoir Kobler a également été le premier à avoir une version légèrement courbée de la tête de rasage de type Schick/RemingtonUne autre nouveauté originale est le cordon pivotant : En principe le cordon est monté sur le corps du rasoir,mais c'est habituellement l'une des faiblesses des rasoirs électriques...Le mécanisme pivotant empêche le cordon d'alimentation de se fissurer ou de se rompre. Mais il y a plus : La prise secteur a une extension souple qui sert de couvercle de protection aux têtes de rasage..Lorsque le "couvercle" est sur les têtes,le cordon peut-être enroulé plusieurs fois autour du corps.La base du corps du rasoir possède une encoche afin de maintenir le cordon en place.Aussi,le premier rasoir Kobler  met en avant ces nombreuses nouveautés utiles,dont la plupart sont brevetées..!

Le Premier Modèle de Rasoir

Le premier rasoir Standard Kobler a un corps en mélamine brun fonçé et une seule tête de rasage. Il sera présenté à la " Schweizerische Mustermesse" en 1940. La particularité de sa forme angulaire et le système de rasage de ce premier modèle va être maintenu dans tous les modèles de rasoir Kobler produits après.Cette même année, deux autres rasoirs sont obtenus à partir du premier modèle : le Kobler Sport (brun sombre, dans une boîte cylindrique en carton) et le Kobler de voyage. Le kobler de voyage a un corps de couleur ivoire (plus moderne), et une sacoche en cuir à  fermeture éclair.Peu après,  le Kobler Kombi (plus tard appelé Touring) est commercialisé, une version simple rouge fonçé, sans le bouton On/Off-tension, et sans le capuchon/prise.

En 1948 le Ladyshaver  (Kobler pour femme) sera dérivé du Kobler de voyage. Il est disponible en deux couleurs, saumon ou vert, à une tête de rasage adaptée aux poils, et dispose d'un kit de beauté avec une lime à ongles et une tête de massage est aussi disponible. La caractéristique de ces premiers modèles, est qu'ils n'ont qu'une seule tête de rasage. 

Amélioration des modèles          

Après quelques années, Kobler commence à rechercher l'amélioration des performances du rasoir. Tout d'abord,le nombre de têtes de rasage est porté à deux   ( Kobler Dual 1945 ) et un an plus tard à trois.. ( Kobler Triplex 1946) . Chose nouvelle également sur ces rasoirs, ce sont les petits couvercles de métal sur les deux extrémités de la grille "attrape-poils" permettant de maintenir les poils à l'intérieur. En 1945, le premier Kobler à simple tête est déjà équipé de ce système. Ce modèle est désormais appelé : KOBLER Classic .

En 1951, la firme a l'un des plus beau rasoir électrique des Années50 : Le KOBLER V-Matic - le seul rasoir jamais produit avec deux têtes de rasage Non-Parralèle...Un test dans un magazine français (en 1955) démontre que le V-Matic étire la peau mieux que les autres rasoirs.La revue le recommande en particulier pour les hommes avec un visage ridé ou une peau "rèche".Le V-Matic est également disponible en tant que rasoir pour voiture :                 ( Kobler V-Matic Auto-Home 110/220/6 et 12 Volts)

Tête de rasage "spécial"

En 1955, il est temps d'apporter quelques changements qui seront peut-être peu visible, mais néanmoins importants.Kobler réduit l'épaisseur de la tête de rasage en applatissant le dessus..Tous les rasoirs fabriqués désormais seront équipés de ce nouveau système de tête de rasage appelé "spécial ". Les rasoirs Kobler se sont bien vendu dans les années 50,jusqu'à être le produit principal de la marque...!! Il s'en vend 50.000 unités par an.Une grande partie est exportée vers d'autres pays Européen et d'outre-mer comme l'Australie, l'Argentine, le Mexique et les Etats-Unis. Au cours de cette apogée, l'entreprise emploie environ 150 personnes dans l'usine de Zurich.

Deux rasoirs simple modèle

Le rasoir Kobler est bien réputé, Novateur, solide, d'une grande précision...Mais le prix pour l'ensemble de ces qualités reste élevé. Au milieu des Années 50 leurs modèles sont à la vente de 2 à 3 fois plus cher que dans d'autres pays Européens comme le rasoir PhiliShave/Norelco ( très populaires) à double-têtes ou le Braun S 50 . Pour être en mesure d'élargir son marché des ventes, Kobler introduit deux modèles simples : En 1956, le Kobler Junior (une seule tête de rasage , aucune Hairtraps,  pas de bouton On/Off,pas de pivotement du cordon) et en 1957, le Kobler Export ( deux têtes de rasage,pas de On/Off, pas de cordon qui pivote). Sur l'Export, les capots metalliques sur les deux extrémités de "l'attrape poil" sont désormais en plastique...Pour l'exportation un adaptateur (Universal Kobler-Auto-Adapter) est disponible en 6/12 Volts (Kobler Auto-camp). Le marché du haut de gamme V-Matic est amélioé avec une vitesse réglable en 1957,suivi un an plus tard par le Dual et le Triplex. En 1959, l'ancien Kobler Dual est remplacé par le Kobler Classic-2

gamme Kobler 1958

 

 

gamme 1959

 

 

 

 

 

 

Tête de rasage dite "Super"

Pour la seconde moitié des années 50, Kobler a désormais le Junior et L'Expert comme produits les moins chers et les plus simples, et le Triplex le V-Matic, le double-têtes Classic-2 pour le haut de gamme du marché. Entre 1960 et 1962, tous les modèles sont modifiés avec une plus grande tête de rasage appelée "Super" (45 mm de large). Après ces innovations,deux nouveaux rasoirs sont développés: -Le Kobler Junior est remplaçé par le simple tête Compact en 1963 (avec un look plus moderne et sa couleur est grise). Finalement le Tri-Matic ( avec une nouvelle triple têtes de rasage) est élaboré en 1967.Ce Tri-Matic est le premier et le seul rasoir Kobler qui n'a pas la même conception de base que le modèle initial de 1940. Il a également été produit dans une version spétiale pour Dunhill (modèle PS1) qui vendait déjà des produits de rasage depuis les années 30...

Problèmes...

Au cours des années 60, de plus en plus de problèmes se posent pour la société Kobler. Le système de rasage Remington/Schick qu'elle utilise également est obsolète..!! A cette période, Remington débute la commercialisation d'autres grilles de rasoirs (produites en Autriche par une succursale). SCHICK tenant à son système de rasage l'utilisera un peu plus longtemps, pour finalement se tourner vers ce qui se fait par la concurrence...Mais c'est déjà trop tard..et la société Schick disparait du marché dans les années 70. L'entreprise Kobler elle, n'a pas changé son système de rasage ce qui a rendu sa situation sur le marché du rasoir très fragile...Mais il est un problème plus important que Kobler relativisait pourtant, c'est la (trop?) haute qualité du processus de fabrication qui ne correspond plus à l'évolution du marché du rasoir électrique dans les années 60, au cours de laquelle l'expansion, la production de masse et la survie du plus fort sont les mots clés. Kobler (soit dit en passant) n'est pas le seul fabricant de rasoir qui s'est exposé à ces problèmes : -Les années 1960 ont marqué la fin d'un grand nombre de marque .!! C'est ce qui est arrivé à la firme Kobler..La production de nouveaux appareils s'arrête en 1975. A partir de ce moment,les activités de Kobler sont limitées à du SAV. En 1986, Kobler & Co AG courre à la faillite et ...ferme ses portes.

♦ Toujours disponible

Kobler vendait encore son système " Paketträger" en 1944, et ce sera le cas pour de nombreuses années encore, jusqu'à ce qu'il soit évincé par l'arrivée du sac plastique dans les années 60...Deux produits Kobler sont encore fabriqués après la fermeture de l'usine, une machine à ouvrir le courrier qui peut également être utilisée comme coupe-papier, et une autre à encoller les enveloppes,timbres etc...(surnomée "Tongue-Saver ou langue économique"). Ces produits seront ensuite fabriqués par la société W.Schaerer & Co AG à Berne, en Suisse.

◊ La SAGA KOBLER Family....

1- Victor KOBLER

Victor KOBLER est né en 1859 à Gams dans la région de Saint-Gall à l'est de la Suisse, contrée célèbre dans le monde entier pour son industrie de la broderie. Ses parents étaient pauvres et Victor grandi avec un minimum d'éducation.Il quitte l'école à 14 ans et commence à travailler dans une usine de broderie comme "Needle-Threader" (enfileur d'aiguille), emploi ennuyeux généralement effectué par des enfants.Puis Kobler fait carrière comme contre-maître en mécanique et il commence à inventer.. à la maison. En 1884, il a son premier succès significatif quand il invente une machine à enfiler les aiguilles : la " Einfädelmaschine". En 1896, il créé sa plus importante invention : - Une machine à coudre avec un arbre de transmission excentré ( au lieu du traditionnel arbre linéaire plus vulnérable utilisé jusque là). Les plus importantes inventions de Kobler sont présentées à l'Exposition Universelle de Paris en 1900,où il obtient la médaille de bronze pour ses travaux. Il est victime de son succès et suscite l'envie...Il devra souvent se défendre contre les plagiats et deviendra la victime de machinations de concurrents bien dès fois.!! Même si Victor K remporte ses procès en diffamation, sa vie à Saint-Gall est compromise...En 1915, il part avec sa famille à Zurich. Kobler a rencontré son épouse Babette (Strauder de son nom de jeune fille) en 1887, quand il travaillait dans la société du père de celle-ci. Ils se marient en 1889 et ont trois fils : Victor II , Paul , et Werner . Avec son fils Victor II, Kobler Sr fonde la Kobler & Co en 1920. Paul Kobler lui émmigre aux États-Unis y fonde sa propre compagnie en 1926. En 1934, Victor Kobler Sr écrit son Autobiographie, et il décède 2 ans plus tard en 1936, avec 80 brevets Suisse à son nom...

2- Victor KOBLER II

Victor Kobler II est né le 19 Août 1895. Comme son père, il a un réel talent d'inventeur. Après avoir fréquenté l'école technique de Rorschach, il étudie à l'institut de technologie de la Winterthur. Victor II devient le " génie technique "de la firme, à la suite de son père qui a pris sa retraite du monde des affaires,il ne développe pas seulement tous les produits, mais aussi la production de machines pour l'usine. En 1938, à la demande de son frère Werner, il a la tâche de mettre au point un rasoir électrique..Après la mort de Werner en 1968 , Victor Jr vend ses parts de l'entreprise à ses neveux Kurt et Marx Kobler. Victor Kobler II est mort le 17 décembre 1980.

3- Werner KOBLER

Werner Kobler né le 2 Novembre 1897, étudie le droit afin de devenir avocat, mais sur le point de terminer ses études il comprend que l'entreprise familiale à besoin de son " instinct commercial ". Il interrompt donc ses études et devient le directeur commercial des ventes de l'entreprise Kobler. Werner reconnait d'instinct l'importance de la publicité dans le domaine du marketing; Son don pour le graphisme est très utile pour développer le " petit bonhomme inquiet " Kobler qui figure dans toutes les publicités de la marque. L' "inquiet " fit de Kobler l'une des premières entreprises Suisse à avoir une "mascotte " avant que le terme existe. Après la seconde guerre mondiale, Werner Kobler développe l'entreprise à l'exportation . En 1948, il prend l'initiative de fonder l' Association Suisse des fabricants de rasoirs électriques de laquelle il fut le président jusqu'à sa mort le 30 Août 1968.

4- Marx KOBLER

Fils de Werner Kobler, Marx est né le 11 Décembre 1927. Il étudie l'économie à l'Université de Zurich. Ensuite, il travaille aux États-Unis pendant un certain temps. De retour en Suisse, il commence en tant que gestionnaire du service Export de la société Kobler. Pendant les années 60, il monte régulièrement en grade jusqu'à occuper les fonctions de son père Werner comme directeur général des ventes en 1968. En 1969, il se retire de l'entreprise..

5- Kurt KOBLER

Second fils de Werner Kobler, il vient au monde le 5 mai 1932 et étudie le génie électrique à l'Université Technique de Zurich (ETH). En 1958, il commence avec l'entreprise familiale en tant que gestionnaire des travaux du département des rasoirs et du matériel de bureau. En 1962, il devient gestionnaire des travaux de l'entreprise et, en 1969 après le retrait de son frère de la société, il en prend la direction générale.A côté du dévelopement de produits, ses principales tâches sont de rationaliser le processus de production et d'étendre le service d'Ingénierie de précision. Il sera également le concepteur du rasoir Kobler Tri-Matic...

Traduction : Daffy Pèzeron ( Président de l'Authentic 50's Club)

Sources : Victor Kobler,  Mein Leben und meine Erfindungen, Selbstbiographie eines pröblers, published by the author, Zürich (1934)            Anon., Kobler Betriebsblätter, Kobler Company, Zürich (CH) 1943-19?? (Kobler Company's House organ)                                                      Claude Lichtenstein, Unbekannt - Vertraut, Anonymes Design im Schweizer Gebrauchsgerät seit 1920, Schule und Museum für Gestaltung, Zürich (CH) 1987 

- Le dictionnaire des rasoirs électriques (Sciences & Vie -FR- février 1955).   Documentation personnelle de l'Authentic 50'S Club

Remerciements à Kurt et Marx Kobler pour leur aide précieuse rendant cette Biographie possible . Claude Lichtenstein (Museum und Schule für Gestaltung Zürich) .   A l'Electric Shaver Museum pour ces précieux renseignements qui ont servi de trame à cette page...

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site